• L'importance de l'éducation de son chiot

    Bien souvent l'éducation du chiot se fait d'une manière bien trop rapide et négligée, les ordres de bases sont certes utiles dans la vie de tout les jours mais ils ne sont pas indispensables. 

    Il y a plusieurs étapes très importantes dans la vie du chiot : 

    * naissance à 15 jours – période néo-natale

    *15 jours à 3 semaines – période de transition

    *3 semaines à 3 mois - période de socialisation

    * 3 mois à la puberté - période juvénile

    L'éducation du chiot est différente de celle de l'adulte, le chiot a avant tout besoin de découvrir la vie et d'apprendre à interagir positivement à ce qui l'entoure, plusieurs points sont essentiels :

    - les commandements type assis, tu laisses, le rappel

    - les moments de jeux et de découverte

    - les autres congénères et les espèces différentes

    - l'attention portée à son maître

    - les différentes manipulations (qui peuvent gâcher la vie d'un chien si elles ne sont pas introduites positivement)

    Le clicker peut être très facilement introduit pendant cette période et je le conseille vivement, laisser un chiot s'exprimer permettra d'avoir un adulte plus attentif qui n'aura pas peur de créer et de prendre des initiatives, le travail dit au "shaping" (la capture) rendra votre chiot autonome et imaginatif.

    ATTENTION

    Vouloir aller trop vite dans l'apprentissage est plus souvent néfaste.
    Je pense qu'on a déjà tous vu des vidéos de jeunes d'à peine 6 mois qui sont déjà pros de l'agility, d'obérythmée, de frisbee ou encore de mordant mais est-ce vraiment utile ?

    La croissance du chiot est assez longue et varie suivant les races et les individus, un bon chien de sport doit avant tout être un chien capable d'évoluer positivement dans le monde d'humains qui l'entoure.

    Nous avons tous envie de voir nos chiens être doués dans une discipline mais ils le seront d'autant plus si nous respectons leur bon développement. 

    Soyez patients, vos chiens ne pourront que vous remercier.




  • LE CHOIX DE LA RACE

     

     Le bien être du chien est une notion qui prend de plus en plus de valeur dans nos mœurs, les chiens ont évolués parmi nous, ils ont eu une place différente au cours de l'Histoire, les chiens sont passés du statut de nourriture, de chaufferette et de serviette de table pour s'installer devant notre cheminée et devenir des membres à part entière de notre famille.

    Nous avons également moins de réticence pour lui consacrer un budget propre et même lui constituer une garde robe de différents colliers et laisses assortis.

    Certains maîtres organisent même fêtes d'anniversaires et shooting photo pour leur animal. Il n'est pas nécessaire de venir dans cet extrême pour rendre son chien heureux.

    Un chien est heureux dans un environnement adapté, avec des personnes connaissant ses besoins et lui offrant une dépense mentale et physique nécessaire à son bon développement.

    La socialisation est très importante pour le chien, elle commence sur son lieu de naissance et c'est aux propriétaires de finir ce travail, c'est à dire que le chien devra rencontrer d'autre chiens, des petits, des chiots, des moyens, des grands, des géants, des poilus, des sans poils, des hirsutes, des soyeux, des toilettés (et j'en passe), le chien devra aussi rencontrer d'autres animaux (humains compris). Des situations différentes devront être abordées avec lui (le mieux étant de se faire aider par un éducateur canin, surtout pour un premier chiot).

    Une bonne socialité permet d'avoir un chien bien dans sa peau et agréable à vivre.

    Il ne faut pas non plus faire voir trop de choses à son chiot, le but n'étant pas de sensibiliser votre petit loulou !

    IL NE FAUT EN AUCUN CAS NEGLIGER CETTE ETAPE

    Avant de choisir la race de son chien il faut d'abord réfléchir sur plusieurs points :

    • le temps qui sera consacré au chien

    • l'utilité du chien au sein de la famille

    • nos disponibilités quotidiennes

    • la vision que nous avons d'un chien

    • les choix de chaque membres composant le foyer

    • qu'allez-vous faire de votre chien pendant les vacances

    • le budget à consacrer au chien

    Pourquoi réfléchir sur ces points là ?

    Tout simplement car en prenant la décision d'accueillir un chien dans votre foyer vous vous engagez pour plusieurs années, de 10 à 15 ans (voir plus) suivant la race que vous avez décidé de choisir, qui aurait alors envie, aussi bien votre chien que vous-même, de vivre dans un foyer qui ne lui correspond pas ?

    Vous avez différents moyens de choisir la race de votre chien, je vous déconseille fortement les tests à faire sur le net, les résultats sont en général en notre faveur, sans respect pour les races et leurs besoins.

    Avec ces tests il est aussi relativement simple de fausser le résultat.

    Le mieux est tout d'abord de faire une liste de nos envies pour notre futur chien, par exemple :

    « Je veux que mon chien soit grand, qu'il ne fasse pas trop peur dans la rue, qu'il soit sportif et joueur et qu'il apprécie les gens car j'aime recevoir et me promener dans des manifestations publiques »

    Après avoir fait une petite liste de vos envies vous pouvez lister ce que vous ne voulez pas chez votre chien :

    « Je ne veux pas d'un terrier, mon grand père avait des fox terriers et c'était une horreur »

    « J'aime les chiens de chasse car mon papa était chasseur mais je n'en veux pas car j'ai peur que le rappel soit mauvais »

    « Les lévriers me font mal au cœur, ils sont tellement maigres »

    Voilà les listes sont terminées, vous pouvez donc feuilleter un livre sur les races de chiens pour vous donner un peu une idée de votre chien de rêve.

    N'hésitez pas à contacter les éleveurs, même si certains vous soutiendront mordicus que oui cette race là sera parfaite pour vous dans le simple but de vous vendre un chiot.

    Les éducateurs canins peuvent vous aider à trouver votre race idéale, c'est d'ailleurs un service que je propose.

    N'oubliez pas de vous tourner vers les refuges et les associations de protection animale, certaines de ces associations sont spécialisés dans des races, de nombreux chiens attendent un foyer et beaucoup d'amour.

    Je conseille aussi de se tourner vers les races un peu oubliées, il y en a énormément et il serait dommage de les laisser s'éteindre.

    Je sais qu'un husky aux yeux bleus, un beau berger allemand ou un splendide berger australien donne vraiment envie mais sont-ils adaptés à votre mode de vie ?

    Attention aussi dans les races « à la mode », elles sont certes très belles et très en vogue mais vous correspondra-t-elle ?

    Chaque chien est un être unique, avec un caractère qui lui est propre et bien souvent sélectionné depuis des années, un certain type de chien ne vous sera pas forcément adaptés, les nordiques sont plutôt indépendants, les lévriers ont un grand besoin d'espace, les chiens de bergers ont besoins de présence, etc.